Le médaillier Bertrand

Acquise par la Ville de Dijon sur une décennie avec le concours de l'État, la collection Ernest Bertrand, constituée essentiellement au début du XXe siècle, comprend 1224 monnaies ou objets assimilés (13 grecques, 479 celtiques, 471 romaines, 128 médiévales et modernes et 132 jetons et médailles).

 

Nombre de ces monnaies ont conservé la mention de leur provenance archéologique ou leur identification. Beaucoup viennent de Côte-d'Or (Alise-Sainte-Reine, Nuits-Saint-Georges, Magny-Lambert …), de l'Yonne mais aussi de Seine-et-Marne ou de régions plus lointaines, qu'elles aient été trouvées isolées ou bien rassemblées en « trésor ». Les monnaies sont constituées de métaux divers suivant les époques (or, argent, bronze, potin, laiton cuivre).

Beaucoup sont rares, voire inédites et, pour la plupart, en excellent état de conservation. Les monnaies celtiques représentent à peu prés tous les peuples de la Gaule qui ont émis des monnaies, mais aussi les Celtes du Danube ou de la Bretagne insulaire (actuelle Grande-Bretagne). 
Les monnaies romaines, après une petite suite de monnaies en argent de la République, constituent une splendide galerie de portraits de pratiquement tous les empereurs et leur famille. Les monnaies médiévales et modernes illustrent particulièrement les monnayages bourguignons.
Les jetons sont pour une bonne moitié des types régionaux, ceux émis par les maires de Dijon et les États de Bourgogne aux XVIIe et XVIIIe siècles.
La qualité et la diversité des monnaies constituent un outil de travail pour identifier les monnaies, spécialement les gauloises, romaines et jetons.
 

©

©

©